# Ces questions bizarres à propos de mon matos.

Publié le par Fanny

Si tu me connais, tu sais que je suis une grosse mordue de matériel d'équitation. Pour te faire une idée, Poney ❤️ a plus de tenues dans son dressing que mon mec (et que moi ?).

Les bandes de polo, les paires de guêtres, et surtout les tapis de selle, j'ai une collection avec des pièces soigneusement choisies et dont je suis plutôt fière.

Je crois d'ailleurs que dès que cela me sera possible, j'agrandirai ma gamme de bridons pour Eylion.

Mais souvent en commentaire de mes vidéos, je subis un peu un interrogatoire à ce propos... Tu vois, j'suis quelqu'un de cool : je vais répondre à ces questions bizarres !

# Ces questions bizarres à propos de mon matos.

La première d'ente elles est je pense "Pourquoi ?"...
C'est le genre de chose à laquelle je réponds toujours "et pourquoi pas ?". Il y a des gens qui collectionnent les cartes postales, les timbres ou... Tiens, les NOTAPHILES, on en parle ? Ce sont ceux qui collectionnent les factures ! Ma question est : est-ce qu'au moins ils les payent ?!
Bon, moi j'aime bien les tapis de selle, y assortir les bandes - et j'en reste là ! La jolie briderie aussi...
Les chaussures, les palettes de maquillage, to be continued.

Ensuite, on me demande souvent : "Combien as-tu de tapis ?".
Alors ! Sache que je me suis imposée une limite... Ok pour de la collec' un peu démesurée, mais pas de la bêtise non plus. Après tout est relatif.
Bref, j'ai promis un jour à Chéri que je n'irais pas au-delà de 52 tapis de selle... Pourquoi ? Parce que c'est le nombre de semaines dans l'année. En supposant qu'un jour je monte sur mon Poney ❤️, et bien ça me fera un look par semaine, voilà.
Bon, là, il ne reste plus beaucoup de marge jusqu'à la dead line.

Ah oui, tiens en parlant de ça ! "Pourquoi tu as toutes ces affaires alors qu'Eylion n'est pas débourré, qu'est-ce que tu en fais ?".
Déjà dis-toi que mon addiction au matos ne date pas d'hier... Je crois que j'ai acheté mon premier ensemble quand j'avais 12 ou 13 ans. Enfin, "ensemble"... Faut l'dire vite parce que je devais avoir un licol bleu roi, un tapis rouge, un lot de protecs noires et que je me sapais avec des fringues dégueulasses trouvées dans des fonds de cartons. Voilà, pour te faire une idée de ma dégaine à cheval au début des années 2000.
Quoi qu'il en soit, j'avais effectivement un bon nombre d'affaires avant même de devenir proprio'. Et j'en ai même revendu une grosse partie lorsqu'Eylion est arrivé : il était évident que toutes mes couvertures et couvres-reins en 145cm lui seraient bien trop grands, tout comme tous mes filets et mes protecs en taille cheval.
Et ce que j'en fais ? Bah, pour le moment elles attendent une première utilisation !

"Quel est ton budget matériel ?"
C'est une question à laquelle je ne peux pas répondre. Déjà, parce que je suis nulle en maths, mais aussi parce que je ne calcule pas ! Mais j'ai un prix psychologique pour chaque article ! Alors qu'il y a quelques années de ça, ça ne me dérangeait qu'à moitié de mettre 80€ dans un tapis, aujourd'hui j'en suis loin : finalement malgré la taille du dressing de Poney ❤️, je n'ai que très peu de marques comme RG, Paddock Sport, et autres articles sur-mesure dont la facture s'élève bien au-delà des 50€ - le prix maxi que je suis prête à mettre dans un tel matériel maintenant.
Pour une paire de guêtres : 35€ ! Un bridon qui me ferait craquer : 50€ à 80€, un pantalon ? Maxi 35€ là aussi ! Finalement, ce qui définit mon budget matos, ce sont les coups de coeur que j'ai sur les différents sites de ventes !

"Tu ne ferais pas mieux d'économiser ton argent plutôt que de dépenser pour des choses inutiles comme ça ?"
Cette réflexion m'a déjà été faite sur YouTube, mais aussi sur d'autres réseaux sociaux. Alors il y a des fois où c'est dit sans grande méchanceté - Maman, si tu passes par là 👀.
Et il y a ces fois où tu sens que la question n'est pas tout à fait innocente. D'une part, je gère mon argent comme je l'entends... Si en ce moment je suis dans une période creuse, il est évident que je limite grandement les dépenses inutiles, quel que soit le domaine.
Mais j'avoue : je n'ai pas un mode de consommation qui soit économe. C'est un choix de vie... Je sais mettre de l'argent de côté quand j'en ai besoin, mais j'estime que si on ne travaille que pour payer des factures ou pour mettre de l'argent de côté parce que ça fait bien... La vie serait bien triste ! Mais bref, là, je m'égare.
Enfin, si j'ai beaucoup fait d'achats depuis que j'ai Eylion, qui je le rappelle, n'a pas trois ans et donc n'est pas débourré, c'était pour m'aider à patienter... D'ici une grosse année, Poney ❤️ aura sûrement commencé le travail... Et là les choses seront peut-être différentes : les dépenses iront peut-être à quelques cours que je prendrai, à des randonnées que j'aurai envie d'aller faire, ou des stages.

Voilà, et pour terminer, c'est à mon tour de te faire un aveu... Bon, même si je bave devant les selleries bien rangées qui proposent des quantités à en faire pâlir ton magasin Horsewood, j'ai un mode de surconsommation très réfléchi !
- Chaque début d'année, je me fais une wishlist - que je ne respecterai pas. Mais ceci, dans un sens, comme dans l'autre ! En effet, il m'arrive de craquer tout de même sur de bonnes occasions, des ventes privées, des nouvelles collections limitées qu'il me semble absolument falloir. Mais dans ces wishlists il y en a aussi au moins la moitié que je n'achète finalement pas. Soit parce que le modèle n'est plus vendu, soit parce que bon, faut pas pousser non plus et que mon porte-monnaie n'est pas le sac de Marie Poppins !
- Les couleurs & modèles de tapis de selle sont finement choisies... En fait, c'est bien simple : il y a cinq couleurs que je m'autorise à avoir "à volonté" : le marron, le beige, le noir, le gris, et pour terminer et sortir du neutre tout en restant classique, le bleu marine. Mais là encore, j'ai tout un mode d'achat très minutieux - et ça va me donne un air de Monk, ce personnage un peu fêlé qui a des tocs franchement louches ! Attention, il va falloir suivre : si j'achète un tapis marron, je me sens obligée d'acheter un tapis noir. Si j'achète un tapis gris, je me sens obligée d'acheter un tapis beige. Et vice-versa ! C'est une histoire d'équilibre (à défaut d'être équilibrée dans ma tête). Du coup, j'ai autant de tapis bruns que de noirs, etc. J'ai failli faire pareil avec le marine, le bordeaux et le vert. Mais non... Là je me suis fait peur - vraiment.
Et pour le choix des autres couleurs... Et bien c'est simple : je les veux toutes ! Je ne prends même pas en compte la robe de ma monture - palomino, de toutes façons ça va avec tout ! Même le jaune, wiwi ! Aujourd'hui j'estime qu'il ne m'en manque plus que deux. Ouf ! Mais alors attention : pour ces autres couleurs, je me limite à un seul exemplaire (ouf encore), et le plus neutre possible : pas de logo à la HV polo (que pourtant j'adore, toi même tu sais).
Bon ok... J'ai menti : je ne les veux pas toutes. Non parce qu'il y a des marques qui nous sortent des nuanciers chaque année (surtout dans les marques de luxe), on dirait qu'ils se sont pris pour Valérie Damidot.
- Pour les protections, je ne prends jamais de protèges-boulets. Généralement, je choisi une paire de guêtres noires pour aller avec les tapis noirs/gris ou qui possèdent une cordelette ou un liseré de même couleur ou argenté. Et je choisis une paire de guêtres brunes pour les tapis bruns/beiges ou avec du doré. Bon, je me suis accordé la folie d'avoir en plus un lot gris, pour aller avec le gris (logique), un lot beige, et un autre bleu marine... Et blanc, pour le dressage. Et j'une très jolie paire noire, et une très jolie paire brune, pour aller avec tout mais en ayant la classe en plus.
Mais du coup, je préfère les bandes de polo.

Même le jaune lui va plutôt bien, non ?

Même le jaune lui va plutôt bien, non ?

Ca y est. Tout est dit. J'ai levé le voile sur mon addiction; un jour peut-être que j'organiserai des réunions de fans de matos anonymes et que tous en coeur, nous scanderons "non, je ne craquerai pas"...

En attendant, j'ai hâte de faire de vrais lookbook sur ma chaîne YouTube.

D'utiliser enfin tout ce matériel que j'accumule pour m'en faire un avis.

Et qui sait ?... Peut-être que ça se soigne ! Un jour je pourrais tout vendre pour ne garder que l'essentiel.

PS : Promis, quand des fois je dis que je me roule dans mes tapis, c'est une image hein... J'dis ça, j'dis rien.

Publié dans Mode équestre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article